Principal Vêtements de bébé au crochetMonter la garde de neige - un guide en 6 étapes

Monter la garde de neige - un guide en 6 étapes

  • Informations de base
  • Fixation d'un garde-neige
  • Mettre en place un échafaudage
  • Différents systèmes de garde-neige

En hiver, la neige sur le toit peut constituer un danger pour les passants et les véhicules. Si des masses de neige se déplacent sur un toit en pente, elles peuvent glisser du toit et tomber sur des personnes ou des voitures. Afin d'éviter cela, il est nécessaire d'installer un pare-neige. Apprenez à fixer au mieux la grille.

En raison du poids de la neige et de la hauteur de chute élevée, des morceaux encore plus petits développent une puissance énorme, de sorte que les masses de neige peuvent blesser des personnes. Avec l'aide des garde-neige, vous protégez donc les passants et les véhicules garés devant la maison. Pour que les composants soient efficaces et ne tombent pas avec la neige, une installation professionnelle est cruciale. Ajoutez à cela la question de votre propre sécurité, car vous devez travailler sur le toit. Par conséquent, vous devriez lire les étapes à suivre et comment vous protéger.

Informations de base

Informations sur la pièce jointe

Vous attachez les pare-neige directement aux lattes du toit. Il est directement accessible pendant la nouvelle construction, ce qui facilite son installation pendant cette période. Une fois le toit de la maison terminé, vous devrez enlever quelques bardeaux pour pouvoir y accéder. Si vous rencontrez des clips de tempête, vous devrez les réinsérer par la suite.

Distance des garde-neige du bord du toit

La distance idéale par rapport aux garde-neige et au bord du toit et donc la position idéale de la protection ne sont pas du même avis parmi les experts. Il est souvent recommandé de placer la grille derrière la deuxième rangée de bardeaux. L'objectif est d'attraper autant de neige que possible. Si vous placez la grille trop haut, la neige sous le composant glissera sans entrave.

Les dangers dans l'exécution des travaux

  • Vous pouvez tomber en panne pendant le travail.
    • Lorsque vous travaillez sur le toit, il est important de faire attention à votre propre sécurité. Par conséquent, vérifiez au préalable tous les outils utilisés pour tout dommage antérieur et assurez-vous que l’échelle est stable. Vous pouvez être aidé par une deuxième personne qui bénéficie des conseils du chef. Un échafaudage offre une meilleure adhérence et permet un travail confortable.
  • La négligence peut endommager le toit
    • En cas de dommage accidentel au toit, les coûts de suivi de la réparation ou de l’eau peuvent pénétrer à l’intérieur. Par conséquent, il est important de bien faire chaque étape et d’agir avec prudence.
  • Le pare-neige n'est pas correctement fixé et glisse vers le bas avec les masses de neige.
    • Considérant qu'un litre d'eau (= 10 cm x 10 cm x 10 cm) pèse déjà environ 1 kilogramme, on peut alors calculer le poids d'une congère de neige. Par conséquent, le pare-neige doit être fermement attaché. En le déchirant, il ne tombe pas seulement mais peut également endommager gravement le toit lui-même.

Avantages et inconvénients

Les crochets de capture de neige nécessitent un effort plus important lors de l'installation. Cependant, ils ont l'avantage qu'aucun glaçon ne peut se former. Lors de la décongélation, des glaçons se forment facilement sur les barres, ce qui peut être dangereux en raison de la forme en pointe. Ce n'est pas possible avec les crochets de capture de neige. Un autre avantage des crochets est qu'ils résistent même à de très grandes quantités de neige.

Fixation d'un garde-neige

Vous avez besoin de ce matériel et des outils

  • Ruban à mesurer ou règle de pliage
  • Reteneurs de la neige
  • Éléments de fixation, y compris vis galvanisées
  • Échafaudage ou échelle
  • tournevis
  • clé
  • auto-protection
  • Si nécessaire, d'autres outils

Étape 1 - Mesurer

Déterminez d’abord la longueur appropriée pour le garde-neige. Le facteur décisif est la largeur du toit, qui doit être mesurée.

Conseil: lors de la mesure, c'est un avantage si vous travaillez en couple. Passez un ruban à mesurer d'un côté à l'autre et tirez dessus.

Étape 2 - Mise en place de l'échafaudage

L'échafaudage vous offre un lieu de travail sûr et confortable. Vous pouvez vous déplacer plus librement que sur une échelle et la sécurité est beaucoup plus élevée. Dans tous les cas, l'échafaudage doit être suffisamment haut pour atteindre le bord du toit. Le métro est également décisif. La sécurité est garantie uniquement si l'échafaudage est stable.

Étape 3 - Enlevez les bardeaux

Tout d’abord, retirez quelques bardeaux pour accéder aux lattes du toit.

Étape 4 - Montage des supports

Pour ce faire, vous devez visser les supports sur les lattes de toit.

Étape 5 - Suspendez les bardeaux

Après avoir monté les supports, vous devez raccrocher les bardeaux.

Étape 6 - Montage des pare-neige

Enfin, fixez la grille aux supports. Il est important de faire attention à l'ajustement correct. Tout d’abord, serrez légèrement les supports. Alignez ensuite les composants et serrez les vis.

Mettre en place un échafaudage

Lors de l'installation de garde-neige, de garde-neige et de pistolets à neige, il est plus sûr de travailler sur des échafaudages. Les petites versions sont rapidement installées et prêtes à l'emploi sur une surface plane. Toutefois, pour les maisons hautes ou les terrains accidentés ou irréguliers, une entreprise spécialisée est requise.

Garde neige - échafaudage requis

En général, il est recommandé de toujours utiliser un échafaudage à partir d'une hauteur de travail d'au moins 3 mètres. Cette propriété est généralement attribuée lors de la fixation de la grille de sécurité ou des tuyaux d'échappement pour la neige.

Conseil: lors de la sélection de l'échafaudage, veillez toujours à la qualité car il existe de grandes différences.

Une liste générale des composants individuels de l'échafaudage:

  • Ancrage au mur de la maison
  • Broche de pied (pieds d'un échafaudage)
  • fixtures Diagonal
  • Bastingage
  • butoirs de pied
  • Bastingage
  • fin rambarde
  • pitons
  • cadre vertical
  • revêtement de sol
  1. Créer le bon terrain

Il est préférable qu'un échafaudage puisse être construit sur un sol en béton plat. Afin de stabiliser un peu les autres surfaces, il convient d'utiliser des planches placées sous les fuseaux.

  1. Mettre en place les fuseaux

Pour assurer la sécurité de l'échafaudage, la distance entre les pieds et le mur de la maison ne doit pas dépasser 30 centimètres. Plus ils sont proches du mur, moins les risques d'accident sont importants.

  1. Les fixations diagonales

Faites glisser les attaches diagonales sur les fuseaux extérieurs du pied.

Diagonalbesfestigung
  1. La balustrade arrière

Accrochez maintenant une balustrade arrière dans les fixations diagonales pour pouvoir aligner la distance correcte des fuseaux.

  1. Mise en place du cadre vertical

Maintenant, configurez les deux premiers cadres verticaux.

  1. La diagonale

Accrochez ensuite la première diagonale de l'extérieur. Les composants sont généralement pourvus de deux trous. Pour le plancher inférieur, le trou intérieur est utilisé, au niveau suivant, le trou extérieur est utilisé.

  1. revêtements de bois

Poser le plancher de bois au premier étage.

Échafaudages - revêtements de sol en bois
  1. Aligner le premier étage

À l'aide des broches de pied, vous devez maintenant aligner le premier étage horizontalement et verticalement. Ceci est important pour que tous les autres niveaux aient la bonne direction.

  1. L'extension

Une fois la première zone terminée, vous pouvez créer des extensions à gauche et à droite.

  1. Le niveau suivant

D'abord, installez deux cadres et stabilisez l'échafaudage avec un plancher en bois. Accrochez ensuite la balustrade arrière et fixez-la à l'aide des goupilles d'inclinaison. Fixez ensuite la deuxième diagonale.

Échafaudage - niveaux
  1. La promenade

Les passages servent à pouvoir aller plus haut. Par conséquent, tous les autres niveaux doivent être équipés d'une visite guidée. Accrocher dans la trappe une échelle.

  1. La haie

À l'extérieur et sur les côtés avant, vous devez maintenant fixer les panneaux inférieurs. Les faces d'extrémité sont en outre pourvues d'accouplements. Ainsi, le deuxième niveau a une haie sur trois côtés.

  1. Le mouillage

Il est maintenant important de garantir la sécurité de l’échafaudage. À l'aide des ancrages d'échafaudage, vous devez maintenant fixer l'échafaudage au mur.

Conseil: assurez-vous que les chevilles conviennent à la façade de la maison et qu’elles mesurent environ 10 centimètres de long.

Placez les chevilles sous les revêtements au deuxième étage et placez-les dans la maçonnerie. Maintenant vissez les boulons à œil dans les chevilles. Sur les faces avant, vous devez fixer le cadre encore plus stable. Pour ce faire, prenez un long support d'échafaudage et fixez-le avec l'écrou à œil sur l'échafaudage via deux accouplements normaux.

  1. Trouver la conclusion

Si le cadre comprend deux niveaux, il est presque terminé. Enfin, attachez les poteaux de l’échafaudage en L et accrochez-les aux barres transversales. Sécurisez l’échafaudage avec une protection latérale, des cales-pieds et un garde-corps analogues au premier niveau.

Vous devez en tenir compte lors de la configuration du cadre:

  • Faites attention à un état sûr et kipppfesten
  • La charge maximale ne doit jamais être dépassée.
  • La hauteur maximale ne doit jamais être dépassée.
  • Travailler avec soin sur l'échafaud.
  • Gardez une distance de sécurité avec les câbles et les composants électriques. Coupez le courant si nécessaire.
  • Les échafaudages peuvent souvent être empruntés à des sociétés spécialisées.
  • Évitez les risques de trébucher sur l'échafaudage.
  • Vérifiez la stabilité des ancrages et des revêtements de sol avant de commencer les travaux.
  • Pour l'hiver, des toits de protection sont proposés.

Différents systèmes de garde-neige

Divers systèmes de protection contre la neige sont disponibles sur le marché:

  • Reteneurs de la neige
  • poutres de pare-neige
  • conduite de la clôture à neige
  • Crochet de neige
Reteneurs de la neige

Le garde neige

À travers la grille, la neige s'accumule dans la zone des avant-toits et ne peut pas tomber sans contrôle. C'est la variante la plus utilisée en Allemagne. Pour un fonctionnement correct, il est important que la pièce jointe soit stable. Des forces non seulement planes mais aussi sélectives agissent, auxquelles il faut résister.

Les portiques et les sorties de neige

Les ravins de neige et les conduites de captage de la neige sont principalement utilisés dans les zones particulièrement enneigées. Ils résistent à de plus grandes quantités de neige et sont également fixés à l’avant-toit.

Poutre à neige avec crochet

Crochet de neige

La particularité des crochets anti-neige est qu'ils sont répartis sur toute la surface du toit. Cela empêche la neige de glisser. Le but est de garder les masses de neige sur le toit afin qu’elles ne glissent pas et ne glissent pas. Il est particulièrement efficace d’utiliser les crochets anti-neige avec un pare-neige. Ainsi, la neige est maintenue sur le toit et en cas de dérapage, elle reste suspendue à la grille de sécurité. Cependant, cela est largement soulagé.

Existe-t-il une obligation légale en Allemagne d'installer un garde-neige "> Fondamentalement, les propriétaires ne sont pas tenus d'installer un système de garde-neige. Cependant, il est important d'assurer la sécurité routière en général, ce qui entraîne indirectement dans de nombreux cas l'obligation d'installer des systèmes de déneigement. Les propriétaires doivent prendre toutes les précautions raisonnables pour éviter les accidents. En cas de dommage, le propriétaire de la maison est appelé à l'adhésion. Si aucune sauvegarde n'a été effectuée, 50% des dégâts doivent généralement être pris en charge. S'il s'agit d'un toit avec un angle d'inclinaison supérieur à 50 degrés, même une responsabilité de 100% est en cause. Cependant, vous devez toujours respecter les caractéristiques régionales. Dans certaines régions, des lois divergentes peuvent s’appliquer, lesquelles résultent des différentes fréquences de chute de neige. Par conséquent, dans de nombreuses communes de Bavière, l'installation de systèmes de protection contre la neige est nécessaire.

Conseils pour les lecteurs rapides:

  • Monter la grille après la deuxième rangée de bardeaux
  • Monter directement sur l'éclairage du toit
  • Le montage est obligatoire dans certaines communautés
  • Tuyaux d'arrêt de la neige avec une charge de neige particulièrement élevée
  • Utilisez Scheefanghaken en supplément
  • Enlevez d'abord les bardeaux
  • Supports de montage
  • Accrocher à nouveau les bardeaux
  • Monter la grille de sécurité
  • Commencez par visser les vis
  • puis alignez la grille
  • Serrer les vis
  • prêter attention à la sécurité intrinsèque
  • travailler ensemble
Enlevez l'odeur de l'odeur - éliminez l'odeur de moisi
Mur à coudre silo - instructions pour suspendre le sac silo / mur